// L'équipée propose cette année la 1ère édition du Festival deux Nuits, un temps fort estival à
La Cartoucherie !

Deux soirées dédiées au cinéma d'animation qui auront lieu en plein air
les 8 et 9 juillet 2022.

Nous en rêvions depuis longtemps, et nous sommes dans les starting-blocks depuis l’ouverture du parc Bernard Piras en mai 2021 : en écho au Festival d’un Jour, voici notre Festival deux Nuits, un temps fort estival à la Cartoucherie autour du cinéma d’animation, nouveau rendez-vous en forme de transat et au goût de glaces !

Pour cette première édition, nous nous associons à l’école de La Poudrière, installée à La Cartoucherie à nos côtés qui a formé, depuis 20 ans, 189 réalisateurs et réalisatrices. Deux longs métrages réalisés par d’anciens étudiants seront à l’honneur et une sélection de films produits au sein de l’école nous ouvrira une fenêtre sur les mystérieux chemins qui concourent à la naissance d’un·e auteur·e.

Dans l’idée d’un parcours culturel et festif, nous avons également souhaité compagnonner avec le Centre du patrimoine arménien de Valence et Pays d’art et d’histoire : à vous de picorer au gré de vos envies pendant ce premier week-end d’été.

Un début de vacances animé !

Le communiqué de presse de la 1ère édition - juin 2022

LES FILMS EN PLEIN AIR

 

Les longs-métrages

  • Tout en haut du monde (vendredi 8 juillet — 21h30)
    • 1882, Saint-Pétersbourg. Sacha, jeune fille de l’aristocratie russe, a toujours été fascinée par la vie d’aventure de son grand-père, Oloukine. Explorateur renommé, concepteur d'un magnifique navire, le Davaï, il n’est jamais revenu de sa dernière expédition à la conquête du Pôle Nord. Sacha décide de partir sur sa piste vers le Grand Nord, pour retrouver le fameux navire.
  • Ernest et Célestine (samedi 9 juillet — 21h30)
    • Dans le monde conventionnel des ours, il est mal vu de se lier d’amitié avec une souris. Et pourtant, Ernest, gros ours marginal, clown et musicien, va accueillir chez lui la petite Célestine, une orpheline qui a fui le monde souterrain des rongeurs. Ces deux solitaires vont se soutenir et se réconforter, et bousculer ainsi l’ordre établi.

 

Les courts de nuit

Programme de courts-métrages réalisés par les étudiantes et étudiants de l'école de La Poudrière  (samedi 9 juillet — 23h15- durée 1h15)

  • A one second sex — Eugène Boitsov (2016) / Amour maternel (l’) — Catherine Manesse (2020) / Au creux du cou — Chloë Miller (2003) / Barbichette — Joséphine Gobbi (2020) / Bonjour Monsieur — Joséphine Gobbi (2020) / Boobzilla change de pneus — Léahn Vivier Chapas (2016) / Ça caille — Cheyenne Canaud-Wallays (2018) / Ça roule ma poule — Vinnie Ann Bose (2018) / C’est la mère Michelle qui a perdu son chat — Antoine Delabarre (2016) / Comment bien faire l’amour - position 1 — Élodie Dermange (2019) / Comment bien faire l’amour - position 2 — Élodie Dermange (2019) / Contes de faits — Jumi Yoon (2011) / Eau vive — Marie Vieillevie (2011) / Échappée (l’) — Clémence Bouchereau (2013) / Femme du paysan 1 (la) — Jaimeen Desai (2020) / Femme du paysan 2 (la) — Jaimeen Desai (2020) / Free Hugs — Jérémie Cousin (2019) / Il s’appelait Jimmy — Yann Song Le Van Ho (2018) / Île d’Irène (l’) — Hippolyte Cupillard (2018) / Immoral (l’) — Ekin Koca (2021) / Jeux pluriels — Nicolaï Troshinsky (2009) / Le jour le plus triste de ma vie — Quentin Marcault (2017) / Le plus beau jour de ma vie — Quentin Marcault (2017) / Les filles se maquillent — Marta Gennari (2018) / Love triangle amoureux — Vaïana Gauthier (2018) / Mamie Nano — Magali Billioud-Tourlan (2008) / Mauvaise pointure — Mathilde Roy (2018) / Mauviette — Catherine Manesse (2019) / Mélusin — Anne Larricq (2001) / Nuage (le) — Iulia Voitova (2017) / Party hard Scrabble — Manon David (2020) / Passage — Izù Troin (2001) / Pieds verts — Elsa Duhamel (2012) / Produits laitiers (les) — Hugo Glavier (2020) / Psitacus Rex — Léa Krawczyk (2016) / Quoi — Max Litvinov (2016) / Rideau — Rémy Schaepman (2012) / Safari photo — Janis Aussel (2018) / Sans dessous dessus — Dewi Noiry (2006) / Selfie — Iulia Voitova (2018) / Souffrir pour être belle — Mathilde Roy (2018) / Stadium — Jean-Pierre Poirel (2005) / Table (la) — Eugene Boitsov (2016) / Taïaut — Caz Murrel (2012) / That’s awkward — Krishna Nair (2016) / Toilettages — Armin Assadipour (2016) / Tombés du nid — Loïc Espuche (2015) / Tont  (la) — Catherine Manesse (2020) / Trop tard — Mathilde Roy (2018) / Une histoire d’amour passionnelle — Thibault Llonch (2019) / Vache d’antan — Matthieu Garcia Marin (2020) / Vous les meufs — Manon Tacconi (2022)

ET AUSSI...

 

La visite guidée du site patrimonial de La Cartoucherie

Samedi 9 juillet à 19h30 :

Visite guidée (45 min. environ) par une guide-conférencière du Pays d'Art & d'Histoire de Valence Romans Agglo.

Réservation obligatoire par mail : contact@lequipee.com

 

L'exposition Luigi, le premier, est parti au Centre du patrimoine arménien

Cette exposition inédite, produite par le Cpa autour du film d'animation Interdit aux chiens et aux Italiens, retrace sur près d'un siècle l'histoire sociale des Italiens ayant quitté leur pays pour s'installer en France.

  • Vendredi 8 et samedi 9 juillet de 14h à 18h : Jeu de piste (dés 5 ans)

De drôles de maisonnettes ont investi l'exposition... Percez-en les secrets, à travers un jeu de "Cherche et trouve" à expérimenter en famille.

  • Samedi 9 juillet à 15h : Visite guidée de l'exposition

En écho au Festival deux Nuits, le Cpa propose une découverte de l'expo sous l'angle du cinéma d'animation. Les décors, les personnages et l'univers du film Interdit aux chiens et aux Italiens seront mis à l'honneur.

Infos supplémentaires : www.le-cpa.com

L'AFFICHE (.pdf)

INFOS PRATIQUES :

 

Vendredi 8 juillet

21h30 : Long métrage • Tout en haut du monde

 

Samedi 9 juillet

19h30 : Visite patrimoniale de La Cartoucherie

(gratuit sur réservation par mail : contact@lequipee.com)

21h30 : Long métrage • Ernest et Célestine

23h15 : Programme de courts métrages

 

Toutes les projections sont gratuites et libres d'accès. Une participation au chapeau pour soutenir les activités de L'équipée vous sera proposée.

 

L'entrée du parc Bernard Piras se situe rue Roger Salengro à Bourg-lès-Valence. Le parc jouxte La Cartoucherie.

 

Ouverture du parc dès 19h30, pour que vous puissiez profiter des food trucks sucrés présents sur le site ou du pique-nique familial.

Prévoyez coussins et plaids, voire chaises de campings (nous ne mettrons pas de chaises à disposition sur place).

 

 

À L'ATTENTION DES PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE :

 

  • Une entrée/sortie PMR est mise en place au 33 rue de Chony.

Cette entrée est au même niveau que la partie basse du parc Bernard Piras (pas de dénivelé, terrain roulant sans obstacle et distance inférieure à 100 m jusqu'à l'espace de projection).

  • Merci de nous informer par email ou par téléphone de votre souhait d'accéder au festival par cette entrée, afin que nous tenions notre équipe informée (contact@lequipee.com / 04 75 78 48 67)

Les Partenaires FINANCIERS - INSTITUTIONNELS

 

 

  •  

    PÉDAGOGIE & LOISIRS

    Projets d'éducation à l'image

    Interventions de découvertes

    Ateliers de pratique tout public

    Formations, EXPOS & OUTILS

    Formations professionnelles

    Expositions autour du cinéma d'animation

    Outils pédagogiques et ouvrages multimédias

    NOS FESTIVALS

    événements d'entreprise

    Concept de la proposition

    1. Animation événementielle

    2. Atelier (ré)créatif

    POUR LES PROS DU CINÉMA

    Formation cinéma d'animation

    Master Class

    Résidence artistique : le Marathon sur tablette numérique

    Devenir intervenant

Culture, pédagogie
& cinéma d'animation