→ Festival d'un Jour

Présentation du festival

Situé à la sortie de l’hiver, le Festival d’un Jour est un temps fort incontournable de la vie culturelle du territoire.

Il présente chaque année une programmation dédiée à la production du cinéma d’animation mondial dans plusieurs communes autour de Valence sur 6 jours.

Son implantation sur le pôle cinématographique de la Cartoucherie, au cœur d’un lieu de production où tous les formats et toutes les techniques sont explorés, lui donne une couleur unique. C’est fort de ce lien privilégié avec les auteurs et techniciens que le festival a construit de manière originale son lien avec le public en privilégiant la relation aux auteurs et au faire.

Il est par ailleurs un outil de démocratisation de la culture en pratiquant la gratuité mais aussi en s’associant à des lieux d’accueil du festival très variés, publics et privés, cinémas ou pas, dans des villes et des communes rurales.

► 1. L’histoire du Festival

► 2. Les grands rendez-vous

► 3. Les visites de studios et les work in progress

► 4. Les partenaires artistiques et culturels

► 5. Les partenaires financiers publics et privés

► 6. Les programmes des éditions passées

Contact : laetitia.charbonnier@lequipee.com

3. Les visites de studio et les work in progress

Le Festival ouvre chaque année au grand public les portes de la Cartoucherie et met à l'honneur les studios ou les projets en cours de production sur le Pôle Image.

Outre les traditionnelles présentation des écoles La Poudrière et L'écas, des visites des studios TeamTo et Folimage, de la visite patrimoniale de la Cartoucherie, les projets/studios suivants ont ainsi été mis à l'honneur :

 2016 ―

  • Le Prince Serpent (Moyen métrage / Fabrice Luang-Vija & Anna Khmelevskaya / Fargo)
  • Phantom Boy (Long métrage / Alain Gagnol & Jean-Loup Felicioli / Folimage)
  • Présentation des studios nouvellement arrivés sur le site (Kiméria, Adélie Prod., Les Contes Modernes)
  • La Tour (long métrage / Mats Grorud / Les Contes Modernes)

2017 ―

  • Vaudou Miaou (Série d’animation de 52 épisodes de 11 minutes / Osman Cerfon / Miyu Productions)
  • La 4e planète (projet cross media : court métrage, série, jeu vidéo / Jean Bouthors & Titouan Bordeau / Folimage)

2018 ―

  • Vanille (spécial TV / Guillaume Lorin / Folimage)

2019 ―

  • Le Secret des mésanges (Long métrage / Antoine Lanciaux & Pierre-Luc Granjon / Folimage)
  • Le Prince Serpent (Moyen métrage / Fabrice Luang-Vija & Anna Khmelevskaya / Fargo)
  • Les Cahiers d'Esther (série / Mathias Varin & Riad Sattouf / Folimage)
  • Wardi (Long métrage / Mats Grorud / Les Contes Modernes)

2020 ― Présentation de 4 projets soutenus dans le cadre du fonds de soutien aux œuvres d'animation de Valence Romans Agglo et du Département de la Drôme :

  • Kidnapping à Vostok (Court métrage VR / Jean Bouthors / Les Astronautes)
  • Tufo (Long métrage / Victoria Musci / Les Contes Modernes)
  • L'étrange Collection (Anthologie d'épouvante dirigée par Izù Troin / Folimage)
  • Moules-Frites (Special TV / Nicolas Hu / Miyu Productions)

5. Les partenaires financiers publics et privés

L’équipée est subventionnée par Valence Romans Agglo, le Conseil Départemental de la Drôme, la Direction Départemental de la Cohésion Sociale de la Drôme, le Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes, le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes.

Le Festival d’un jour est par ailleurs soutenu par d’autres partenaires en fonction des partenariats qui se nouent à chaque édition :

  • collectivités (aides au projet) ;
  • sociétés civiles (Sacd, Sacem, Procirep…) ;
  • sponsors ;
  • mécénat.

6. En téléchargement

Programme édition 2016

Programme édition 2017

  Programme édition 2018

Programme édition 2019

Programme édition 2020

Les 1429 films diffusés depuis la création du festival

1. L'histoire du Festival

Le Festival d’un jour est né en 1994 dans la foulée des deux « Marathons Européens des Jeunes Créateurs en Dessins Animés ». Ses propositions et le lien avec son public se sont enrichis au fil des années.

Il s’adresse à tous : enfants, adolescents, scolaires et adultes, initiés et amateurs… et fait écho aux activités développées sur le Pôle Image de la Cartoucherie et aux autres propositions que L’équipée mène tout au long de l’année.

Depuis sa création, le Festival d’un Jour poursuit la même ligne éditoriale : faire découvrir des auteurs, faire se rencontrer public et  créateurs, donner à voir des productions de qualité, lever une partie du voile sur les secrets de fabrication de grandes références du cinéma d’animation, former le regard et le goût du jeune public.

Les grandes dates du Festival :

En 1999 a lieu ce qui deviendra un des grands rendez- vous du Festival : la « Nuit la plus animée », une nuit dédiée au court métrage d’animation.

Exclusivement à Valence jusqu’en 1999, puis dans les salles de l’agglomération en 2000, il s’ouvre aux salles de la Drôme et de l’Ardèche en 2001.

En 2002, le festival met en place un système de réservation pour certaines séances qui rencontrent un afflux très important de spectateurs… et un « Bureau du festival », relais indispensable pour informer les spectateurs et gérer les réservations, accueilli à la Comédie de Valence, Centre Dramatique National, et tenu tout au long de la manifestation par un salarié de L’équipée.

En 2006, il s’adjoint un Conseil Artistique composé de professionnels du cinéma d’animation : une force de propositions qui amène une énergie artistique nouvelle.

2010 marque un tournant dans l’histoire de la grande fête du cinéma d’animation sur notre territoire : il devient un Festival de 6 jours qui s’épanouit sur de nombreuses salles du territoire Drôme Ardèche, avec un nouveau lieu phare, la Cartoucherie.

En 2014, à l'occasion des 20 ans du Festival est inauguré le Marathon sur tablette numérique, résidence artistique de création de film d'animation partagée avec le public, dans une optique créative et festive, au cœur du Pôle Image rhônalpin de la Cartoucherie.

4. Les partenaires artistiques et culturels

Le visuel du Festival

Le Festival d’un Jour laisse chaque année carte blanche à un auteur pour la réalisation du visuel de l’édition, avec pour seule contrainte la représentation d'un animal, signe de reconnaissance emblématique du Festival depuis sa création.

Ces auteurs ont été pendant longtemps des artistes de la « Galaxie Folimage ». Le lien était facile, leur créativité évidente.

Puis c’est à ses invités d’honneur que le Festival d’un Jour a demandé de s’y atteler… et cela a donné lieu à d’autres rencontres.

Les auteurs des visuels :

Benjamin Bourreau (le pingouin), Benoît Chieux (le cochon), Gaël Brisou (la poule), Jean-luc Gréco (le crocodile), Jean-Loup Felicioli (le chat), Sylvie Léonard (la grenouille), Samuel Ribeyron (les grenouilles), Laurent Pouvaret (le loup), Christel Guibert (le rhinocéros), Arnaud Jarsaillon (la pipistrelle), Jacques Tardi (le ptérodactyle), Serge Elissalde (le singe et les escargots), Jean-Jacques Prunès (l’ours de la gourmandise), Lorenzo Recio (l’âne), Albertine Zullo (le paon), Benoît Chieux (un bestiaire des plus hétéroclites, à l’occasion de 20 ans du Festival...), Caz Murrel et Aline Faucoulanche (la tortue), Antoine Lopez (le loup), Theodore Ushev (l'éléphant), Jean-François Laguionie (le chien), François Vogel (le poulpe), Vasco Sà et David Doutel (la chouette).

Le conseil artistique

Depuis 2005, L’équipée a choisi de s’entourer d’un Conseil Artistique composé de professionnels du cinéma d’animation de différents pôles cinématographiques afin de nourrir la programmation du Festival.

La participation des membres de ce conseil est bénévole. Leur mission est d'échanger et dialoguer sur la programmation avec l'équipe permanente, à travers 3 réunions entre septembre et janvier.

Les membres du Conseil artistique :

  • Antoine Lopez, co-fondateur du Festival International du Court-Métrage de Clermont Ferrand,
  • Laurent Pouvaret, Réalisateur et Directeur des études de l'École de la Poudrière,
  • Éric Réginaud, Responsable du studio animation de Ciclic, Pôle Image Région Centre,

Le site de la cartoucherie

Le site de la Cartoucherie enrichit les propositions du festival de la présence de professionnels de la production cinématographique et signe l’exemplarité de cet événement de territoire ancré dans une réalité professionnelle forte : programmation, logistique, visite guidée de studio, présentation de production en cours…

Les partenaires culturels

Des partenaires culturels sont aussi de l’aventure. Lieux identifiés par le public, ils sont le fruit de collaborations multiples : coproductions artistiques, synergie de relations publiques, partage de programmation…

Trois partenaires accompagnent le festival depuis plusieurs années :

  • L’école supérieure d’Art et de Design Valence/Grenoble : sur l’invitation du festival, les étudiants de deuxième année en Design Graphique – accompagnés par leur enseignant Nicolas Flory – proposent une sélection de créations en motion design pour nourrir le programme de « La nuit la plus animée ».
  • Le Conservatoire à Rayonnement Départemental de Valence Romans Agglo : partenaire à l’année de L’équipée, le département musique à l’image propose, au moment du festival, un ciné-concert qui présente la réorchestration en direct d’une sélection de courts métrages d’animation par les élèves et les étudiants, sous l’œil attentif de leurs professeurs Nathanaël Bergèse et Bruno Farinone.
  • Pays d’Art et d’histoire de Valence Romans Agglo : une visite guidée de la Cartoucherie est proposée chaque année dans le cadre du Festival.

Les communes et salles partenaires

Le Festival d’un Jour se déploie depuis près de vingt ans sur plusieurs communes de la Drôme et de l’Ardèche dont l’investissement dépasse le simple accueil : communication, médiation, mise à disposition de lieux équipés… chaque commune apporte sa pierre à l’édifice. Leur engagement et leur fidélité est un gage majeur de la réussite de cet événement de territoire :

  • Valence : La Comédie - Centre Dramatique National Drôme-Ardèche, Lux - Scène Nationale, cinéma Le Navire, Le Théâtre de la Ville, L’Hôtel du Département de la Drôme, la Place Saint Jean ;
  • Bourg-lès-Valence : La Cartoucherie ;
  • Chabeuil : Le Centre Culturel ;
  • Saint-Marcel-lès-Valence : l’Espace Liberté ;
  • Etoile-sur-Rhône : Les Clévos, cité des savoirs ;
  • Montmeyran : la salle des fêtes ;
  • Portes-lès-Valence : le Train Cinéma ;
  • La Baume-Cornillane : la salle des fêtes ;
  • Guilherand-Granges : l’Agora

2. Les grands rendez-vous

Les invités & les thématiques

Chaque année, le Festival d'un Jour ouvre une nouvelle fenêtre sur le cinéma d'animation et met à l’honneur un·e réalisateur·trice dont l’univers artistique éclaire de façon novatrice une spécificité du cinéma d’animation.

Sa présence est enrichie de celle d’un autre professionnel, compositeur, pour un éclairage autour de la musique à l’image.

Les programmes thématiques de courts métrages sont inspirés par l'univers artistique des invité·es d'honneur, qui apportent donc une coloration différente à chaque édition...

Le Festival a ainsi invité ces dernières années (invité d'honneur / invité musique / thématiques) :

  • 2013 ―  Michèle Lemieux
  • 2014 ―  Christophe Héral
  • 2015 ― Izabela Plucińska / Nathanaël Bergèse
    "Le couple" / "Le sport"
  • 2016 ― Mikey Please / Xavier Garcia :
    "Les films bout de ficelle" / "Le meilleur de l'animation britannique"
  • 2017 ― Theodore Ushev / Yan Volsy
    "L'animation à la croisée des arts" / "Chaos animé"
  • 2018 ― Jean-François Laguionie / Anick Le Ray / Pascal Le Pennec
    "Hommage à Louise" / "Les grands espaces"
  • 2019 ― François Vogel / Alain Cure
    "La métamorphose" / "La ville"
  • 2020 ― Vasco Sà & David Doutel / Alexis Pécharman
    "Poils et autres fourrures" / "Les métiers" (édition annulée)

Les projections

Si le festival permet de découvrir majoritairement des courts métrages, de production récente ou des trésors de l’animation, il donne aussi la part belle aux longs métrages qui ne sont plus sur une actualité de distribution mais que l’on peut découvrir ou redécouvrir avec plaisir.

Les programmes adultes

  • La Nuit la Plus Animée permet de découvrir l’actualité du cinéma d’animation à travers trois programmes originaux de courts métrages internationaux.
  • Les programmes thématiques : deux programmes de courts métrages pour rendre hommage à l’invité d’honneur de l’édition.
  • Une carte blanche au Festival International du Court-Métrage de Clermont-Ferrand, pour un programme de courts métrages dans lesquels cohabitent le cinéma d’animation et la prise de vues en continu. Des films sur le fil de l’animation, qui donnent à voir l’avancée de la création contemporaine en matière de cinéma d’animation.
  • La Soirée de Clôture rassemble tous les publics du festival, les passionnés, les familles, les auteurs, les invités, les partenaires et bien sûr toute l’équipe qui se retrouvent pour fêter ensemble l’édition qui vient de se dérouler. C’est une soirée festive constituée de coup de cœur du Conseil Artistique qui se termine par un apéritif sur la place Saint-Jean de Valence pour permettre au public de partager ses impressions sur l’édition avec l’équipe de l’édition.

Les programmes familiaux

  • La Séance d’ouverture : cette traditionnelle séance propose une programmation composée de films récents et plus anciens qui présentent l’invité d’honneur et les thématiques de l’édition.
  • Les programmes thématiques : quatre programmes pour rendre hommage à l’invité d’honneur de l’édition, adaptés à deux tranches d’âges, à partir de 3 ans et à partir de 8 ans.
  • Les programmes autour de la musique à l’image : L’équipée travaille à faire découvrir mais aussi valoriser, les liens étroits qui unissent musique et images. Le ciné-concert proposé par le département « Composition de musique de films d’animation » du Conservatoire à rayonnement départemental de Valence Romans Agglo est devenu est un RDV incontournable du festival… et l’invité musique de l’édition vient contribuer à cette valorisation.
  • Les longs métrages : le festival propose deux longs métrages d’animation en lien avec la ou les thématiques de l’édition.

Les rencontres

La rencontre avec un auteur est un événement exceptionnel car elle donne sens et vie à l’œuvre. Elle permet à la fois d'approfondir la découverte d'une œuvre et d'un univers artistique, de sensibiliser à la dimension humaine et créative d'un auteur, de donner de l'élan supplémentaire à une dynamique festivalière et aussi de faire se rencontrer le public par un jeu de réflexions et de questions mises en commun.

La rencontre avec un auteur constitue un moment fort dans la vie d’un spectateur, petit ou grand, et favorise alors son envie de voir des films.

Trois moments de rencontres sont proposés pendant Festival :

  • Les Coulisses animées, démonstration publique de l'invité·e d'honneur
  • Les Coulisses musicales, leçon de l'invité·e musique
  • Un samedi à la Cartoucherie, rencontres publiques avec les créateurs des studios du Pôle Image auvergnat-rhônalpin. Au programme : visites guidées des studios et présentation de projets en cours de réalisation sur le site.

Les séances participatives

L’équipée en fait chaque jour l’expérience, l’apprentissage par la pratique est fondamental. Ainsi, le Festival d’un jour donne la part belle à ces propositions ludiques qui nécessitent la coopération du public pour produire un contenu et réaliser un objectif et qui, en parallèle des projections et des rencontres, complètent la découverte du cinéma d’animation.

  • Le Prix du Public propose au public de faire partie d’un jury de sélection encadré par huit professionnels du cinéma d’animation. Les participants débattent autour de 4 courts métrages : un moment convivial pour appréhender le cinéma d’animation sous un angle différent et d’affiner son regard critique. En donnant la parole au public, le festival travaille à le sensibiliser à la notion de programmation.
  • L'atelier familial de fabrication de jeux d'optique propose au public de s’initier au cinéma d’animation et à ses principes fondateurs de façon ludique. De la notion de persistance rétinienne à celle de décomposition du mouvement, le public est invité à découvrir comment sont « créées » les images en fabriquant eux-mêmes leurs propres jeux d’optique aux noms mystérieux : phénakistiscope, zootrope, praxinoscope ou encore folioscope.

La résidence de création : le Marathon sur tablette numérique

Inauguré en 2014, le Marathon sur tablette numérique du Festival d’un Jour propose une rencontre et un challenge artistique à des professionnels de l’image animée, dans une optique créative et festive au cœur du Pôle Image rhônalpin de la Cartoucherie (présentation détaillée).

Les  contraintes artistiques

Les contraintes artistiques, renouvelées chaque année, confèrent une coloration différente à chaque édition :

  • 2014 ― réaliser une animation d'après un animal tiré au sort, sur un thème musical réalisé par le compositeur Christophe Héral, invité d'honneur du Festival.
  • 2015 ― réaliser une animation d'après le documentaire sonore Les Petites Ruines, d'Anne-Line Drocourt (CREADOC).
  • 2016 ― réaliser une animation sur un dialogue extrait du film Filles perdues, cheveux gras, de Claude Duty.
  • 2017 ― réaliser une animation sur la thématique du "chaos" et sur une bande son composée à l'aide de l'application Auxy.
  • 2018 ― réaliser une animation à partir d'une citation du Facteur Cheval (bandes musicales imposées : Les Facteurs Chevaux).
  • 2019 ― réaliser une animation autour de produits de la gastronomie du territoire, sur des musiques composées par Alain Cure, invité musique du Festival.
  • 2020 ― réaliser une animation sur le thème des routes vertigineuses du Vercors, sur des musiques composées par Alexis Pécharman, invité musique du Festival (édition annulée).

Les films réalisés sont visibles ici.

En sept éditions, la renommée du marathon a gagné tout le territoire : en 2014, 80% des participants venaient d'Auvergne-Rhône-Alpes, en 2020 ils étaient 75% à venir d’autres régions de France.

Les marathoniens, toutes années confondues

Alice Ottenwaelter, Alix Fizet, Angèle Beraud, Anne-Lise Nemorin, Anne-Sophie Raimond, Armelle Mercat, Armin Assadipour, Camille Monnier, Capucine Latrasse, Caz Murrell, Cécilia Pepper, Charlotte Cambon, Cindy Lo, Claire Charvolin, Claude Delafosse, Emilie Pigeard, Emma Carré, Eva Navaux, Fabrice Luang-Vija, Florentine Grelier , Hugo Bravo, Hugo Louiset, Jean Arnoux, Jean-Baptiste Peltier, Jean-Charles Mbotti Malolo, Jean-Pierre Poirel, Kun Yu, Lizete Upite, Marilou Renault-Carraro, Marine Duchet, Marjolaine Parot, Marjorie Caup, Mickaël Dupre, Natalianne Boucher, Nicolas Hu, Nicolas Rolland, Pierre-Julien Fieux, Sébastien Laudenbach, Stéphanie Misiak, Theo Vanstaevel, Theodore Ushev, Titouan Bordeau, Vaiana Gauthier.

Les expositions

Le Festival d’un Jour propose des expositions qui donnent un éclairage au public sur les dessous de la fabrication des œuvres. Ludiques et pédagogiques, démonstratives et/ou interactives, elles sont composées de dessins et d’objets originaux de films d’animation.

Produites par L’équipée ou louées à l’extérieur, elles sont mises à la disposition des communes partenaires du Festival pour une durée variable d’une à trois semaines.

Les master class, rendez-vous professionnels

Le Festival d’un Jour propose depuis 2014 deux master class animées par les invité·es du Festival, à l’attention de professionnels du cinéma d’animation et de la musique.

Des moments privilégiés, créatifs et festifs, au cours desquels les participants ont l’opportunité d’investir un site patrimonial classé, réhabilité en un lieu dédié au cinéma d’animation, afin de rencontrer d’autres créateurs pour échanger ensemble et renouveler leur pratique professionnelle… et par ailleurs, bénéficier de la programmation proposée dans le cadre du Festival d’un Jour.

Les actions de sensibilisation

L’équipée propose, tout au long de l’année, des actions de sensibilisation au cinéma d’animation qui participent à initier à cette pratique artistique et à attirer un nouveau public pour le Festival d’un Jour.

Elle propose aussi des actions spécifiques pendant le Festival d'un Jour à travers des séances scolaires et des ateliers de sensibilisation qui touchent chaque année plus de 3 000 enfants et se matérialisent par des projections, des visites guidées d’expositions et un jury « jeune ».